Les Jardins de Lucullus

Le Prince des Poètes t'attend sur ce site, voyageur !

Tu vas désormais pouvoir te remettre de ton long voyage depuis de lointaines contrées ; ce lieu que tu viens d'atteindre communique avec de multiples autres endroits où tu trouveras repos et divertissement bien mérités. Selon ta forme et ton état d'esprit actuels, emprunte le sentier qui te plaît le plus.

Si ton humeur est joyeuse et sylvestre, foule alors, de tes pieds ailés, les Jardins de Lucullus : t'y attendent moult traductions en prose que t'offrent les participants des forums de langues anciennes.
Mais si les suaves vers t'attirent davantage, je te conseille un paisible lieu ombragé, véritable havre de paix qui te permettra d'atteindre l'ataraxie : le Coin d'Henri est empli de volupté des Muses.

Ne t'assoupis cependant pas trop, car il ne faudrait pas manquer la représentation théâtrale de l'un de nos auteurs comiques modernes, Caligula, qui s'apprête à nous raconter les saillies que contiennent les Calepins de Cucullus. Dans quelques instants, tu pourras ainsi écouter ses facétieuses histoires qu'il affuble du doux nom de Joci.

Quant à Iulius, il déambule en permanence dans les allées du jardin, afin de se tenir au courant de tout ce qui s'y passe ; tu ne pourras donc point le manquer ! Et, s'il a quelque temps libre, il te fera profiter des discussions qu'il a entendues puis gravées de son stylet dans les Chroniques de Iulius.

Enfin, si tu te sens l'humeur pédagogue, rends-toi à la page d'Agora, le site de l'enseignement du grec sur les forums. Mais si ton humeur est plutôt dionysiaque, consulte le site de Daimonax.
Et si tu préfères en savoir plus sur l'homme qu'était Lucullus, rien ne t'en empêche !

Lettres.net Latinitas Viva